ENVIAR ONLINE

Envía documentos desde cualquier dispositivo y desde cualquier lugar con la misma validez legal.

Burofax

Enviar documentos de forma urgente y segura

Enviar Burofax Online

Carta

Envía una carta digital, ordinaria o certificada

Enviar Carta Digital

Tarjeta Postal

Enviar postales digitales a través de internet

Enviar Postal Digital

PREPARAR ENVIOS

Imprime tus etiquetas y paga tus envíos antes de ir a tu oficina de Correos

Paq Premium

Entrega en 24/48 horas, según origen destino

Preparar Paq Premium

Carta Certificada

Garantiza la recepción mediante firma

Prepara tu Carta certificada nacional

Notificaciones Administrativas

Servicio indicado para comunicaciones legales

Prepara las Notificaciones

PODEMOS AYUDARTE

Emisiones

Emisión

EFEMÉRIDES 2013

  • Fecha de emisión: 11/07/2013
  • Procedimiento de Impresión: Offset
  • Papel: Estucado, engomado fosforescente
  • Tamaño del sello: 28,8 x 40,9 mm (vertical)
  • Efectos en pliego: 25
  • Valor postal de los sellos: 0,52 €
  • Tirada: 300.000

20720131

Situé dans les Pyrénées centrales de la province de Lérida, le val d’Aran est composé de six petites terçons : Pujòlo, Arties e Garòs, Castièro, Marcatosa, Lairissa et Quate Lòcs. L’histoire de cette vallée a été marquée par la défense et les revendications d’une série de droits historiques qui constituent ses marques d’identité.

En plein milieu du Moyen Âge (1175), les Aranais ont signé avec le roi d’Aragon un traité qui leur accordait le privilège de posséder des pâturages, des bois, et des eaux et d’en tirer profit. Le roi prenait l’engagement de défendre les Aranais d’éventuels ennemis et ceux-ci payaient comme tribut un Galín (mesure équivalent à environ 20 litres de blé) par maison.

En 1313, les habitants de la vallée décidèrent de jurer fidélité au roi Jaime II afin qu’il leur confirmât leurs droits, leurs privilèges et leurs libertés. Le 23 août 1313, Jaime II, roi d’Aragon, de Valence… et comte de Barcelone, établit depuis Lérida le document connu sous le nom de Era Querimònia, qui réunit toute une série de droits.

Era Querimònia comprend vingt-deux chapitres. Les premiers font référence à la possession par les Aranais de terres, de vignes, de maisons et d’arbres fruitiers, ainsi que d’eaux franches pour pêcher, construire des moulins et irriguer. Ils sont également propriétaires de bois et de forêts libres pour couper du bois destiné à leur foyer, à leur utilisation personnelle et à leur convenance. Ils ont la possibilité de chasser dans les bois et peuvent y envoyer paître leurs animaux et faucher de l’herbe pour l’hiver. D’autres chapitres font référence aux droits communaux, à l’armée du roi, aux délits et aux peines, aux notaires et au salaire des juges, entre autres. Le point relatif au droit de rétractation gentilée occupe une place toute particulière : en vertu de ce droit, quiconque veut vendre une propriété doit d’abord la proposer à ses frères, sœurs et membres de sa famille. Un autre chapitre curieux est celui relatif au régime de participation économique et conjugale qui mentionne les droits et les partitions des consorts. Les privilèges de l’Era Querimònia ont été maintenus partiellement.

Avec le retour à la démocratie et la loi de 1990 du Parlement de Catalogne, une partie des droits historiques du val d’Aran ont été restaurés.

Sur le timbre, nous avons reproduit un fogatge ou Galín et les armoiries du val d’Aran.

Compártelo en tus redes