ENVIAR ONLINE

Envía documentos desde cualquier dispositivo y desde cualquier lugar con la misma validez legal.

Burofax

Enviar documentos de forma urgente y segura

Enviar Burofax Online

Carta

Envía una carta digital, ordinaria o certificada

Enviar Carta Digital

Tarjeta Postal

Enviar postales digitales a través de internet

Enviar Postal Digital

PREPARAR ENVIOS

Imprime tus etiquetas y paga tus envíos antes de ir a tu oficina de Correos

Paq Premium

Entrega en 24/48 horas, según origen destino

Preparar Paq Premium

Carta Certificada

Garantiza la recepción mediante firma

Prepara tu Carta certificada nacional

Notificaciones Administrativas

Servicio indicado para comunicaciones legales

Prepara las Notificaciones

PODEMOS AYUDARTE

Emisiones

Emisión

PRIMEROS CARTEROS

  • Fecha de emisión: 25/10/2006
  • Procedimiento de Impresión: Offset
  • Papel: Autoadhesivo fosforescente
  • Tamaño del sello: 40,9 x 28,8 mm. (horizontal)
  • Efectos en pliego: 20
  • Valor postal de los sellos: 0,29 €
  • Tirada: 2.500.000
  • Fecha de edición: 25/10/2006

PRIMEROS CARTEROS

Le 8 octobre 1756, le premiers ‘douze facteurs distributeurs des lettres par quartiers’ furent nommés à Madrid. Aujourd’hui, 250 années plus tard, Correos met en circulation cette émission intitulée ‘Journée du timbre’.

Jusqu’aux dernières années du XVIIIe siècle, le retrait traditionnel des lettres obligeait aux citoyens à se rendre à l’Administration générale de la Poste, où un responsable lisait à voix haute les noms des destinataires, en exposant ensuite la liste de ceux qui ne s’y sont pas rendus. Due à l’accumulation de lettres à la Poste, beaucoup de gens se sont occupés de les livrer chez leurs destinataires, en recevant à leur tour un quart de réal. Afin d’en terminer avec cette pratique, d’améliorer le service public et de garantir des bénéfices au Trésor public, le 7 octobre 1756 furent publiées les ‘Arrêtés municipaux, à être gardés par l’administrateur, les employés de bureau, les facteurs et le responsable des lettres restantes de Madrid’ (le aussi appelé facteur majeur). Composée de 19 arrêts, cette réglementation dictait, entre autres, la désignation de douze facteurs pour la livraison des lettres restantes dans chaque un des quartiers de la ville. Elle stipulait de même une rémunération d’un quart de réal pour chaque lettre livrée. Les facteurs devaient savoir lire et écrire, habiter dans le quartier de livraison (si possible) et prêter le serment de fidélité à leur poste. Au cas où les destinataires de la correspondance n’habiteraient plus à la Cour, les facteurs devaient faire des recherches pour leur adresser leurs envois à nouveau. Les arrêts furent lus et approuvés par Pedro Rodríguez Campomanes, consultant général de l’administration postale à ce moment-là. Le métier de facteur venait de voir le jour suite au serment prêté par les facteurs devant lui le 11 octobre 1756. Deux années plus tard, et à leurs frais, les employés de la Poste à Madrid s’habillaient en tenue de casaque bleue, liseré et justaucorps rouge, bouton doré et bordure lisant Real Renta de Correos (Trésor royal de la Poste), ainsi que le mot Cartero (facteur) au milieu avec le numéro correspondant.

L’organisation établie à Madrid fut à l’origine du modèle suivi dans d’autres grandes villes. Parallèlement au développement des services prêtés par la Poste, les facteurs furent attribués des droits et devoirs, publiés dans des réglementations successives. À nos jours, on repère plus de 34.000 facteurs, leur activité étant la plus connue de l’ensemble de l’organisation postale.

Compártelo en tus redes