ENVIAR ONLINE

Envía documentos desde cualquier dispositivo y desde cualquier lugar con la misma validez legal.

Burofax

Enviar documentos de forma urgente y segura

Enviar Burofax Online

Carta

Envía una carta digital, ordinaria o certificada

Enviar Carta Digital

Tarjeta Postal

Enviar postales digitales a través de internet

Enviar Postal Digital

PREPARAR ENVIOS

Imprime tus etiquetas y paga tus envíos antes de ir a tu oficina de Correos

Paq Premium

Entrega en 24/48 horas, según origen destino

Preparar Paq Premium

Carta Certificada

Garantiza la recepción mediante firma

Prepara tu Carta certificada nacional

Notificaciones Administrativas

Servicio indicado para comunicaciones legales

Prepara las Notificaciones

PODEMOS AYUDARTE

Emisiones

Emisión

PUENTES DE ESPAÑA 2013.-Puente Romano de Mérida. Badajoz

  • Fecha de emisión: 25/09/2013
  • Procedimiento de Impresión: Calcografía + Offset
  • Papel: Estucado, engomado, mate, fosforescente
  • Tamaño del sello: 57,6 x 40,9 mm (Horizontal)
  • Tamaño de la hoja bloque: 150 x 104,5 mm (horizontal)
  • Efectos en pliego: 1 (Hoja bloque)
  • Valor postal de los sellos: 3,10 €
  • Tirada: 260.000 sellos
  • Dentado: 13 ¼ horizontal y 13 ¾ vertical

40920131

            La série Ponts d’Espagne s’agrandit avec l’émission de deux blocs-feuillets consacrés au Pont romain de Mérida (Badajoz) et au Pont del Pilar de Saragosse.

            Enjambant le fleuve Guadiana, le Pont romain de la ville de Mérida fait partie du patrimoine archéologique de l’ancienne Emérita Augusta, qui était le nom de la ville à l’époque antique. Il fut construit au Ier siècle pour faciliter les communications avec la Bétique et l’accès à la ville, après que les Romains se soient établis dans la région. D’une longueur de 792 mètres, ce pont à 60 arcs en plein cintre est considéré comme le plus long de l’Antiquité. Construit avec un noyau en béton, il est réalisé avec des matériaux du fleuve et couvert de pierres de taille en granit à bossage. Il était à l’origine divisé en trois tronçons bien différenciés. L’emplacement choisi pour sa construction correspond au point où le débit du fleuve est le plus faible et où celui-ci se divise en deux bras séparés par une île, utilisée comme appui. Au fil de ces deux mille années d’histoire, il subit maintes inondations et crues et fit l’objet de plusieurs restaurations, mais le tronçon le plus proche de la ville, dit del Humilladero (du Calvaire), conserve encore son apparence d’origine.

            Sur le bloc-feuillet figure une vue générale du pont romain avec ses nombreux arcs en plein cintre.

Compártelo en tus redes