ENVIAR ONLINE

Envía documentos desde cualquier dispositivo y desde cualquier lugar con la misma validez legal.

Burofax

Enviar documentos de forma urgente y segura

Enviar Burofax Online

Carta

Envía una carta digital, ordinaria o certificada

Enviar Carta Digital

Tarjeta Postal

Enviar postales digitales a través de internet

Enviar Postal Digital

PREPARAR ENVIOS

Imprime tus etiquetas y paga tus envíos antes de ir a tu oficina de Correos

Paq Premium

Entrega en 24/48 horas, según origen destino

Preparar Paq Premium

Carta Certificada

Garantiza la recepción mediante firma

Prepara tu Carta certificada nacional

Notificaciones Administrativas

Servicio indicado para comunicaciones legales

Prepara las Notificaciones

PODEMOS AYUDARTE

Emisiones

Emisión

Valores Cívico Escolares. Platero y Yo

  • Fecha de emisión: 07/11/2014
  • Procedimiento de Impresión: Caloc+Offset+Foil
  • Papel: Engomado
  • Tamaño del sello: 57.6 x 40.9 mm
  • Tamaño de la hoja bloque: 105.6 x 150 mm
  • Valor postal de los sellos: 3.15 €
  • Tirada: 250.000
  • Temática: Valores Cívico Escolares. Platero y Yo

VALORES CÍVICOS ESCOLARES

VALEURS CIVIQUES SCOLAIRES

Promouvoir et souligner l'importance que les valeurs civiques scolaires doivent revêtir parmi les enfants et les jeunes est le principal message lancé dans cette série, émise pour la deuxième année consécutive. La lecture vient ainsi s'ajouter aux valeurs comme la camaraderie, le respect, le sport et la sécurité routière, sujets de l'émission précédente.
Le bloc-feuillet est illustré par un portrait de l'écrivain Juan Ramón Jiménez, réalisé par Joaquín Sorolla en 1916, appartenant à l'Hispanic Society de New York. Le timbre, sur lequel la couleur de la fleur vernie en pellicule est mise en évidence, est quant à lui illustré du petit âne héros du livre Platero et moi.
Issu d'une famille cultivée et aisée, Juan Ramón Jiménez (Moguer, Huelva, 1881 – San Juan, Porto Rico, 1958) commence des études de droit qu'il abandonne très rapidement pour se consacrer à la littérature. En 1900, il s'installe à Madrid et entre en contact avec les poètes modernistes, ressentant une grande admiration pour Rubén Darío. De caractère solitaire et intimiste, il publie ses premières œuvres qui s'inspirent du romantisme. Après avoir visité différents endroits et s'être remis d'une crise de dépression, il retourne à Madrid en 1911 et se sent attiré par l'atmosphère intellectuelle de la Résidence d'étudiants. Il traverse alors des années de création intense en épurant son style littéraire avec la parution d'ouvrages comme Elejías, Pastorales et Estío.
Il se rend aux États-Unis en 1916 et épouse Zenobia Campubrí, sa fidèle compagne, la vie et l'œuvre de l'auteur manifestant dès lors un changement décisif. Le recueil de poèmes Journal d'un poète jeune marié publié en 1917, dont il change par la suite le titre par Diario de poeta y mar, marque la frontière des deux étapes qui divisent d'ordinaire son œuvre : la poésie sensitive, de sa première époque, et l'étape intellectuelle, parfois difficile à comprendre, qu'il entame en 1916. Il publie ses Cuadernos (cahiers) quelques années plus tard, avec des poèmes, des lettres et des souvenirs littéraires. De la guerre civile espagnole à sa mort, le poète vit à Cuba, aux États-Unis et à Porto Rico. Le prix Nobel de littérature lui est décerné en 1956.
Platero et moi fut publié en 1914 en tant que lecture pour enfants, sous-titré Élégie andalouse, la version complète étant ensuite éditée en 1917. Écrite en prose lyrique, avec un style riche et des figures rhétoriques abondantes, cette œuvre recrée la relation d'amitié entre le petit âne Platero et son maître, le narrateur, tout en relatant le vécu des deux personnages, les anecdotes, ainsi que la nature de Moguer et son environnement.
 

Compártelo en tus redes