ENVIAR ONLINE

Envía documentos desde cualquier dispositivo y desde cualquier lugar con la misma validez legal.

Burofax

Enviar documentos de forma urgente y segura

Enviar Burofax Online

Carta

Envía una carta digital, ordinaria o certificada

Enviar Carta Digital

Tarjeta Postal

Enviar postales digitales a través de internet

Enviar Postal Digital

PREPARAR ENVIOS

Imprime tus etiquetas y paga tus envíos antes de ir a tu oficina de Correos

Paq Premium

Entrega en 24/48 horas, según origen destino

Preparar Paq Premium

Carta Certificada

Garantiza la recepción mediante firma

Prepara tu Carta certificada nacional

Notificaciones Administrativas

Servicio indicado para comunicaciones legales

Prepara las Notificaciones

PODEMOS AYUDARTE

Emisiones

Emisión

ESPAÑA 06. EXPOSICIÓN MUNDIAL DE FILATELIA. LA MÚSICA I

  • Fecha de emisión: 10/10/2006
  • Procedimiento de Impresión: Huecograbado
  • Papel: Estucado, engomado, fosforescente
  • Tamaño del sello: 28,8 x 40,9 mm. (vertical)
  • Tamaño de la hoja bloque: 105 x 78 mm. (horizontal)
  • Valor postal de los sellos: 2,33 €
  • Tirada: 500.000
  • Dentado: 13 3/4

Leurs noms parlent par eux mêmes, ils n’ont pas besoin de carte de présentation. À l’occasion de l’Exposition Mondiale de Philatélie, Correos veut dédier un bloc feuillet à Ana Belén, Víctor Manuel et Miguel Ríos, trois chanteurs consacrés du panorama musical espagnol.

51020061

Née à Madrid, María del Pilar Cuesta Acosta, artistiquement connue comme Ana Belén, débuta publiquement étant encore petite au début des années 60 à l’occasion d’un concours à la radio, à partir duquel elle n’a pas arrêté de travailler. Portant une formation interprétative et de chant solides, elle a travaillé en tant qu’actrice dans plus de 40 films, 11 séries à la télévision et 22 pièces de théâtre. Elle a aussi enregistré presque 40 albums et obtenu tous ou presque tous les prix décernés (dont on repère plus de 40) aux actrices et chanteuses. Parmi ses chansons les plus connues, on trouve El hombre del Piano (L’homme du piano), Sólo le pido a Dios (Je ne demande à Dieu que…) et España camisa blanca (Espagne, chemise blanche). Grâce aux chansons telles que La Muralla (La muraille) ou La Puerta de Alcalá (La porte d’Alcalá), elle a devenu, avec son mari, Víctor Manuel, numéro 1 de ventes. Víctor Manuel, né à Mieres (Asturies), fit ses débuts avec El Cobarde (Le lâche), une chanson qui suscita à l’époque une certaine confusion dans l’esprit politique et social du pays. En 1969, les chansons concernant sa patrie, telles que La Romería (Le Pèlerinage) et El abuelo Víctor (Le grand-père Víctor) ont été classés numéro 1 des listes de ventes. Politiquement de gauche, son passage à la télévision fut interdit pendant plusieurs années. Son ample production musicale inclut, entre autres, des albums tels que Quiero abrazarte tanto (Je veux t’embrasser tellement), Soy un corazón tendido al sol (Je suis un cœur étendu au soleil), A dónde irán los besos (Où iront-ils les baises) ou El hijo del ferroviario (Le fils du cheminot), dans lesquels on peut souligner son travail en tant que compositeur. L’histoire du rock & roll en Espagne ne peut qu’être liée à Miguel Ríos, originaire de Grenade. Admirateur d’Elvis Presley et de grands rockeurs d’aujourd’hui, il a toujours rêvé d’interpréter ce genre musical. Après des hauts et des bas dans les listes, il a connu un vrai succès en 1967 avec El río (La rivière) et Vuelvo a Granada (Je retourne à Grenade). Néanmoins, il ne serait que quelques ans plus tard qu’il obtint une reconnaissance internationale avec le Himno a la alegría (Hymne à la joie), adaptation de la neuvième symphonie de Beethoven. Numéro 1 avec Santa Lucía et avec le double disque LP Rock and Ríos qui, sortant au début des années 80, plaça le rock espagnol au niveau international, Miguel Ríos constitue toute une légende dans ce genre musical, parce que, comme dit la chanson, «Los viejos rockeros nunca mueren» (Les vieux rockeurs ne meurent jamais). L’atelier ‘Estudio Jesús Sánchez’ a choisi une image actuelle des trois chanteurs pour illustrer le bloc feuillet, le timbre reproduisant le trait d’un guitariste, ainsi que le logo de l’exposition philatélique.

Compártelo en tus redes