ENVIAR ONLINE

Envía documentos desde cualquier dispositivo y desde cualquier lugar con la misma validez legal.

Burofax

Enviar documentos de forma urgente y segura

Enviar Burofax Online

Carta

Envía una carta digital, ordinaria o certificada

Enviar Carta Digital

Tarjeta Postal

Enviar postales digitales a través de internet

Enviar Postal Digital

PREPARAR ENVIOS

Imprime tus etiquetas y paga tus envíos antes de ir a tu oficina de Correos

Paq Premium

Entrega en 24/48 horas, según origen destino

Preparar Paq Premium

Carta Certificada

Garantiza la recepción mediante firma

Prepara tu Carta certificada nacional

Notificaciones Administrativas

Servicio indicado para comunicaciones legales

Prepara las Notificaciones

PODEMOS AYUDARTE

Emisiones

Emisión

DIARIOS CENTENARIOS. La Voz de Avilés

  • Fecha de emisión: 30/01/2008
  • Procedimiento de Impresión: Huecograbado
  • Papel: Estucado, engomado, fosforescente
  • Tamaño del sello: 40,9 x 28,8 mm. (horizontal)
  • Efectos en pliego: 50
  • Valor postal de los sellos: 0,31 €
  • Tirada: 1.000.000
  • Dentado: 13 3/4

Le journal La Voz de Avilés, vice doyen de la presse de la Principauté des Asturies (Espagne), débuta le 26 janvier 1908. Promu par un groupe de partisans du député aux chambres législatives José Manuel Pedregal, le quotidien démarra et continua son parcours grâce à l’aide d’Isidro Pruneda, fils du premier imprimeur et éditeur de presse à Avilés (Asturies) et à Manuel González Wes, diplômé en Théologie et Droit. Le premier apporta son expérience dans le domaine éditorial, le deuxième, journaliste chevronné de la ville, finit par posséder le quotidien dix ans après sa fondation. Entre 1923 et 1927, La Voz de Avilés a eu beau subir la censure sous la dictature de Primo de Rivera, il poursuivit sa publication. Ni le décès tragique de González Wes pendant la Guerre Civile espagnole ni la confiscation ultérieure du quotidien pendant l’après-guerre n’ont empêché sa parution. Son fils, Juan Wes, à l’aide de sa femme, Jesusa López Marqués, ont su relancer le journal en faisant face aux contraintes survenues par rapport au manque d’encre à imprimer, de papier et de machinerie. En 1963, suite à la mort prématurée de Wes, sa veuve a dû prendre en charge le quotidien, une tâche qu’elle a entrepris courageusement et qui a abouti à la mise à jour du journal. La Voz de Avilés fut ensuite géré par ses fils Juan Manuel et María Jesús Wes, jusqu’à son adhésion en 1996, a travers El Comercio, au Grupo Correo, aujourd’hui devenu Vocento. Cette adhésion a favorisé la modernisation de l’ensemble de l’entreprise et sa consolidation dans le marché journalistique.

60120081

Le timbre met en vedette la manchette du journal, ainsi que le logo de son centenaire, celui-ci reproduisant les arcs caractéristiques des rues La Ferrería et Galiana, à Avilés.

Compártelo en tus redes