ENVIAR ONLINE

Envía documentos desde cualquier dispositivo y desde cualquier lugar con la misma validez legal.

Burofax

Enviar documentos de forma urgente y segura

Enviar Burofax Online

Carta

Envía una carta digital, ordinaria o certificada

Enviar Carta Digital

Tarjeta Postal

Enviar postales digitales a través de internet

Enviar Postal Digital

PREPARAR ENVIOS

Imprime tus etiquetas y paga tus envíos antes de ir a tu oficina de Correos

Paq Premium

Entrega en 24/48 horas, según origen destino

Preparar Paq Premium

Carta Certificada

Garantiza la recepción mediante firma

Prepara tu Carta certificada nacional

Notificaciones Administrativas

Servicio indicado para comunicaciones legales

Prepara las Notificaciones

PODEMOS AYUDARTE

Emisiones

Emisión

MODA ESPAÑOLA

  • Fecha de emisión: 23/10/2008
  • Procedimiento de Impresión: Huecograbado con microrelieve
  • Papel: Estucado, engomado, fosforescente
  • Tamaño del sello: 28,8 x 49,8 mm. (verticales)
  • Valor postal de los sellos: 0,31 €
  • Tirada: 500.000
  • Dentado: 13 3/4

Les créations des couturiers espagnols se trouvent aujourd’hui à la tête des plus prestigieux podiums internationaux, tels que ceux de Paris, Londres, Milan ou New York. Correos ajoute un nouveau bloc feuillet composé de quatre timbres qui reproduisent quelques robes haute couture appartenant au grand maître du dessin Pedro Rodríguez.

61020081

Appelé ‘sculpteur de la mode’ et connu en tant que l’un des couturiers de plus grande renommée du XXe siècle, Pedro Rodríguez (Valence 1895-Barcelone 1990) a consacré sa longue vie à l’art du vêtement. Jeune enfant, il a cousu ses premiers points chez le meilleur tailleur de Barcelone. Quelques années plus tard, il a travaillé dans l’atelier du couturier Rabaseda, où il s’est instruit sur la couture féminine. En fondant son propre atelier en 1919 avec son épouse Ana María, couturière professionnelle, il s’est initié au monde de la haute couture. En 1924, il établit son siège définitif dans la rue populaire de Paseo de Gracia, à Barcelone. Mais ce ne serait qu’en 1929 qu’il connaîtrait un vrai succès en exposant ses collections dans le Palais National de Montjuic, parallèlement à la célébration de la Foire internationale, et qu’il deviendrait le styliste espagnol le plus important de son temps. En 1937, il ouvre un salon à Saint Sébastien et, deux années plus tard, à Madrid. De renommée internationale, ses collections sont exhibées lors des meilleurs défilés européens et américains, ses robes distinguées étant convoitées de la haute bourgeoisie, de l’aristocratie et des fameuses actrices du cinéma américain. À la fin des années 60, l’arrivée du prêt-à-porter industriel de qualité a peu à peu déplacé le secteur de la haute couture. Résultat : en 1978, Pedro Rodríguez, de pair avec d’autres créateurs, a dû fermer ses ateliers. De gauche à droite et de haut en bas, le bloc feuillet reproduit une tenue de soirée (1968-1970) composée de corps serré, cordons, ceinture et jupe courte en gaze de soie, peinte à la main en orange, rose et rouge dégradées. Datant d’environ 1947, la robe de soirée sans bretelle est composée d’une jupe à grande ampleur en satin brodé de paillettes et jais à motifs floraux. L’ourlet comporte un volant de tulle en soie. Des années 60, la robe en gaze est imprimée de fleurs et pois, à encolure en V au devant et nœud à la nuque. Finalement, le bloc montre une tenue composée de robe et manteau en crêpe rose. Le manteau est brodé de motifs géométriques à l’encolure, au cou et aux poignets. Ces images ont été cédées par le Musée du Costume de Madrid.

Compártelo en tus redes