ENVIAR ONLINE

Envía documentos desde cualquier dispositivo y desde cualquier lugar con la misma validez legal.

Burofax

Enviar documentos de forma urgente y segura

Enviar Burofax Online

Carta

Envía una carta digital, ordinaria o certificada

Enviar Carta Digital

Tarjeta Postal

Enviar postales digitales a través de internet

Enviar Postal Digital

PREPARAR ENVIOS

Imprime tus etiquetas y paga tus envíos antes de ir a tu oficina de Correos

Paq Premium

Entrega en 24/48 horas, según origen destino

Preparar Paq Premium

Carta Certificada

Garantiza la recepción mediante firma

Prepara tu Carta certificada nacional

Notificaciones Administrativas

Servicio indicado para comunicaciones legales

Prepara las Notificaciones

PODEMOS AYUDARTE

Emisiones

Emisión

ABANICO Y MANTÓN DE MANILA

  • Fecha de emisión: 02/01/2009
  • Procedimiento de Impresión: Offset
  • Papel: Autoadhesivo fosforescente
  • Tamaño del sello: 40,9 x 28,8 mm. (horizontal)
  • Efectos en pliego: 20
  • Valor postal de los sellos: Tarifa B (1 sello = carta normalizada hasta 20 gr. Internacional Europa)
  • Tirada: Ilimitada

Ce nouveau timbre est composé de deux objets typiquement espagnols : l’éventail et le châle de Manille.

20120091

Au delà d’aérer le visage, l’éventail est un instrument ayant servi tout au long de l’histoire comme moyen de communication. En effet, l’émetteur du message pouvait communiquer en transmettant un code secret selon les mouvements y appliqués, chacun ayant sont propre signification. L’éventail pliable vit le jour en Espagne au XVI siècle. À partir de ce moment là, le nombre d’éventails importés de l’Italie et de la France fut tel que le roi Charles II a dû y mettre une limite en 1679. Au XVIII, on peut constater qu’il y avait bien des artisans de l’éventail à Madrid, même si la production s’est concentrée à Valence. Par conséquent, la Maison royale de l’éventail s’y est installée en 1802. D’origine chinoise, le châle de Manille fut introduit dans cette ville au XVI siècle. Il s’agit d’une pièce d’étoffe en soie brodée pour la femme, qui fut exportée aux colonies américaines du Mexique, du Guatemala et du Pérou par les marchands espagnols. Déjà bien connue aux États-Unis à la fin du XVIII siècle, cette pièce ne serait populaire en Espagne qu’un siècle après, soit pour tenir chaud, soit pour orner le vêtement. De là, elle a réussi à se faire connaître dans le reste de l’Europe. Une fois introduit en Espagne, le châle a adopté de nouvelles marques décoratives appartenant à la flore autochtone espagnole. Ornée de longues franges, cette pièce du vêtement féminin est conçue pour être portée à l’occasion de grands événements.

Compártelo en tus redes