ENVIAR ONLINE

Envía documentos desde cualquier dispositivo y desde cualquier lugar con la misma validez legal.

Burofax

Enviar documentos de forma urgente y segura

Enviar Burofax Online

Carta

Envía una carta digital, ordinaria o certificada

Enviar Carta Digital

Tarjeta Postal

Enviar postales digitales a través de internet

Enviar Postal Digital

PREPARAR ENVIOS

Imprime tus etiquetas y paga tus envíos antes de ir a tu oficina de Correos

Paq Premium

Entrega en 24/48 horas, según origen destino

Preparar Paq Premium

Carta Certificada

Garantiza la recepción mediante firma

Prepara tu Carta certificada nacional

Notificaciones Administrativas

Servicio indicado para comunicaciones legales

Prepara las Notificaciones

PODEMOS AYUDARTE

Emisiones

Emisión

MODA ESPAÑOLA

  • Fecha de emisión: 15/06/2009
  • Procedimiento de Impresión: Huecograbado con microrelieve
  • Papel: Estucado, engomado, fosforescente
  • Tamaño del sello: 28,8 x 49,8 mm. (verticales)
  • Tamaño de la hoja bloque: 105,6 x 150 mm. (vertical)
  • Valor postal de los sellos: 0,32 €
  • Tirada: 350.000 hojas bloque
  • Dentado: 13 3/4
  • Tirada bloque: 350.000 hojas bloque

Cette nouvelle émission de la série ‘Mode espagnole’ est consacrée au dessinateur de la Manche Manuel Piña et à sa contribution au monde de la mode pendant les dernières décennies du XXe siècle.

20620091

Né à Manzanares (Ciudad Real), Manuel Piña (1944-1994) appartenait à une nouvelle génération de dessinateurs espagnols qui, à partir de 1980, ont travaillé dur pour constituer la ‘Fédération du prêt-à-porter espagnol’. Leur but : faire en sorte que la mode espagnole soit reconnue au niveau international et la placer au premier rang mondial. Peu après s’être établit à Madrid à l’âge de 20 ans, il prend contact avec la mode et le dessin en travaillant comme responsable d’un petit atelier de couture. Il présente sa première collection au Lycée de Barcelone, mais le dessinateur n’atteint son plein succès qu’avec le défilé tenu à Madrid en 1982 sous le chapiteau du cirque de La Ciudad de los Muchachos. Grâce à l’introduction de nouveaux tissus et matériaux, comme le cuir tressé, la laine teinte à la main, le macramé, le cuir verni et le tricot, l’étranger se fait l’écho de ses nouvelles tendances. En 1984, de la main du peintre Juan Gomilla et d’autres dessinateurs et artistes du moment, il présente dans la Llotja de Barcelone ‘Le coton et l’art’, une collection qui est entrée dans les annales de la mode espagnole. Avouant être passionné de son travail, il constatait : « Un dessinateur est celui qui travaille pour rendre la vie des autres plus agréable ». Au long de ses dernières années, il portait un foulard de pirate noué sur la tête, une habitude secondée par beaucoup de jeunes. En 1989, Manuel Piña a remporté le prix du concours organisé par la Poste espagnole visant à dessiner une tenue à porter par le grand collectif de facteurs de toute la géographie espagnole. Sur les uniformes, il a réussi à projeter une image harmonique et pratique. De gauche à droit et de haut en bas, le bloc feuillet reproduit quatre tenues appartenant à la collection du Musée Manuel Piña, créé à Manzanares pour rendre hommage au dessinateur qui y fut né et mort : une robe en tissage de retors écru bleu et vert, peinte à la main par Alex Serna (1991); un tailleur de robe et veste en tricot de laine appartenant à la collection automne-hiver (1986-1987); une robe en tissage de retors écru avec boucles, peinte à la main par Juan Gomila (1984) et une robe de blonde à longue traîne (1988). Le bloc a été conçu par Francisco Paniagua à l’aide des photographies de Miguel Ángel Granados, tous les deux employés à la Poste espagnole.

Compártelo en tus redes