ENVIAR ONLINE

Envía documentos desde cualquier dispositivo y desde cualquier lugar con la misma validez legal.

Burofax

Enviar documentos de forma urgente y segura

Enviar Burofax Online

Carta

Envía una carta digital, ordinaria o certificada

Enviar Carta Digital

Tarjeta Postal

Enviar postales digitales a través de internet

Enviar Postal Digital

PREPARAR ENVIOS

Imprime tus etiquetas y paga tus envíos antes de ir a tu oficina de Correos

Paq Premium

Entrega en 24/48 horas, según origen destino

Preparar Paq Premium

Carta Certificada

Garantiza la recepción mediante firma

Prepara tu Carta certificada nacional

Notificaciones Administrativas

Servicio indicado para comunicaciones legales

Prepara las Notificaciones

PODEMOS AYUDARTE

Emisiones

Emisión

PATRIMONIO NACIONAL. Tapiz Zenobia y el emperador Aureliano (Siglo XVII)

  • Fecha de emisión: 12/07/2010
  • Procedimiento de Impresión: Huecograbado
  • Papel: Estucado, engomado, fosforescente
  • Tamaño del sello: 57,6 x 40,9 mm. (horizontal)
  • Tamaño de la hoja bloque: 115 x 144 mm. (vertical)
  • Valor postal de los sellos: 0,78 €
  • Tirada: 300.000 hojas bloque
  • Dentado: 13 ¼ (horizontal) 13 ¾ (vertical)
  • Tirada bloque: 300.000 hojas bloque

La tapisserie Zénobie et l’empereur Aurélien, pièce datant du XVIIème siècle, représente Zénobie remettant les clés de la ville à l’empereur Aurélien à cheval et couronné par une Victoire. Le contour de la tapisserie est orné d’une frise mêlant guirlandes, fruits, angelots et autres éléments floraux et végétaux. Sur la partie supérieure, juste au centre, figure un encadrement avec l'inscription Tyana ne foret / periurus iubet cives mactare / canes. Cette oeuvre, élaborée en soie et laine à Bruxelles dans l’atelier de Gérard Peemans (vers 1660), fait partie des collections de Patrimoine National et elle est conservée au Palais Royal de Madrid.

30720101

Cette pièce, reproduite sur le timbre et la feuille miniature, est comprise dans une série nommée Histoire de la Grande Zénobie et l’empereur Aurélien. Elle a été tissée d’après les cartons de Justus van Egmont, peintre né à Leyde en 1601 et mort à Anvers en 1674. Le Musée Royal d’Art et d’Histoire de Bruxelles abrite une série de tapisseries inspirées de l'histoire de Zénobie et conçues à partir de cartons de Justus van Egmont, également tissées à l'atelier de Gérard Peemans. Le peintre van Egmont s’est inspiré de l’œuvre littéraire de Jean Tristan de Saint-Amant Commentaires historiques contenant l´histoire générale des Empereurs, Impératrices, Césars et Tyrans de l’Empire Romain, publiée en 1644.


 

Le personnage central de la tapisserie est Julia Aurelia, future Septimia Zenobia, épouse de Septimio Odenato de Palmira, qui devint à la mort de celui-ci reine de Palmira et affronta Rome dans le cadre de sa politique d'expansion. Vaincue à Antioche en 272, elle est faite prisonnière par l'empereur Aurélien. C'est à partir du Moyen-Âge qu'elle est considérée comme une femme exceptionnelle. C'est pourquoi cette souveraine orientale a par la suite été fréquemment représentée, tant sur des tapisseries que sur des peintures, tout au long des siècles.

Compártelo en tus redes