ENVIAR ONLINE

Envía documentos desde cualquier dispositivo y desde cualquier lugar con la misma validez legal.

Burofax

Enviar documentos de forma urgente y segura

Enviar Burofax Online

Carta

Envía una carta digital, ordinaria o certificada

Enviar Carta Digital

Tarjeta Postal

Enviar postales digitales a través de internet

Enviar Postal Digital

PREPARAR ENVIOS

Imprime tus etiquetas y paga tus envíos antes de ir a tu oficina de Correos

Paq Premium

Entrega en 24/48 horas, según origen destino

Preparar Paq Premium

Carta Certificada

Garantiza la recepción mediante firma

Prepara tu Carta certificada nacional

Notificaciones Administrativas

Servicio indicado para comunicaciones legales

Prepara las Notificaciones

PODEMOS AYUDARTE

Emisiones

Emisión

COCHES DE EPOCA

  • Fecha de emisión: 30/05/2012
  • Procedimiento de Impresión: Offset
  • Papel: Estucado, engomado, fosforescente
  • Tamaño del sello: 40,9 x 28,8 mm. (horizontales)
  • Nº de sellos por hoja bloque: 105,6 x 79,2 mm
  • Valor postal de los sellos: 0,85 €
  • Tirada: 280.000 hojas bloque
  • Dentado: 13 ¾

Un bloc-feuillet est mis en circulation sous le titre de Voitures d’époque, composé de quatre timbres à l’effigie de l’une des autos les plus populaires et ayant le plus contribué au développement de l’industrie automobile espagnole.

30520121

La Citroën C-11, présentée en 1934 lors du salon de l’automobile de Paris, constituait avec la Citroën C-7 un nouveau modèle de voiture équipée pour la première fois de la traction avant. Considérée comme très moderne pour l’époque, il s’agissait en effet de la première auto de série à carrosserie autoporteuse, le châssis et la carrosserie elle-même formant une unité indissociable. Après l’interruption de sa fabrication pendant la seconde guerre mondiale, elle réapparut sur le marché en 1946. La production de ce modèle s’arrêta en juillet 1957. La marque française s’installa la même année en Espagne sous le nom de Citroén Hispania.

La Renault Dauphini, présentée en grande pompe dans les pays européens en 1956, connut un succès immédiat. Ce véhicule spacieux à quatre portes et à la ligne élégante avait été spécialement créé à l’attention des familles. Doté d’un moteur arrière, il pouvait atteindre une vitesse maximale de 117 km/h. Cependant, on lui reprochait son manque de stabilité. En Espagne, entre 1958 et 1967, plus de 125 000 véhicules furent fabriqués à la FASA-Renault de Valladolid, dans les trois versions existantes (Dauphini, Ondine et Gordini).

La voiture la plus populaire des années 60 fut sans aucun doute la SEAT 600, un utilitaire qui constitua un jalon essentiel dans l’histoire de l’automobile en Espagne. Conçue pour une classe moyenne en pleine émergence, sa fabrication démarra en juin 1957 et s’acheva en 1973. La 600, qui recevait le nom de seílla ou seíta, marca le début de la motorisation massive et devint un symbole de liberté. Dotée de deux portes et de traction arrière, son seul point faible était le refroidissement, inconvénient qui selon son inventeur, l’italien Dante Giacosa, pouvait être réglé en tendant bien la courroie du ventilateur. 799 419 unités furent fabriquées au total en Espagne.

La Simca 1000 fut présentée à Paris en 1961. Son design était représentatif du style de l’époque : moteur et propulsion arrière, quatre portes et quatre sièges permettant de transporter cinq personnes. Son extérieur aux proportions équilibrées, à la façon d’une petite berline à trois volumes, provoqua l’enthousiasme du grand public. La stratégie commerciale visait le marché familiale du milieu des années soixante et du début des années soixante-dix. En Espagne, c’est l’entreprise Barreiros qui assura sa fabrication dans son usine de Villaverde, d’où sortirent 205 429 véhicules.

Compártelo en tus redes