ENVIAR ONLINE

Envía documentos desde cualquier dispositivo y desde cualquier lugar con la misma validez legal.

Burofax

Enviar documentos de forma urgente y segura

Enviar Burofax Online

Carta

Envía una carta digital, ordinaria o certificada

Enviar Carta Digital

Tarjeta Postal

Enviar postales digitales a través de internet

Enviar Postal Digital

PREPARAR ENVIOS

Imprime tus etiquetas y paga tus envíos antes de ir a tu oficina de Correos

Paq Premium

Entrega en 24/48 horas, según origen destino

Preparar Paq Premium

Carta Certificada

Garantiza la recepción mediante firma

Prepara tu Carta certificada nacional

Notificaciones Administrativas

Servicio indicado para comunicaciones legales

Prepara las Notificaciones

PODEMOS AYUDARTE

Emisiones

Emisión

CINE ESPAÑOL

  • Fecha de emisión: 08/04/2013
  • Procedimiento de Impresión: Huecograbado
  • Papel: Estucado, engomado, fosforescente
  • Tamaño del sello: 40,9 x 28,8 mm (horizontales)
  • Tamaño de la hoja bloque: 79,2 x 105,6 mm (vertical)
  • Valor postal de los sellos: 0,52 €
  • Tirada: 280.000 hojas bloque
  • Dentado: 13 3/4

Un bloc-feuillet de trois timbres, consacrés aux réalisateurs et acteurs de l’univers de la cinématographie, composent cette série du Cinéma espagnol.

10420131

Rafael Gil (Madrid, 1913-1986) commence très jeune à travailler dans des journaux, revues et programmes de radio en tant que critique de cinéma. En 1941, il réalise son premier film : El hombre que se quiso matar et remporte son premier succès cinématographique en 1943 avec Huella de Luz. Durant cette décennie, il tourne des adaptations d’œuvre connues telles que : Eloisa está debajo de un almendro, El Clavo ou Don Quichotte. À partir de 1952, il réalise des films religieux alors très en vogue comme : La Dame de Fátima, La Guerre de Dieu et Le Baiser de Judas, pour lesquelles il a reçu plusieurs prix aux festivals du cinéma de Venise, de Saint Sébastien et le prix de la Critique de New York. Dans les années 60 et 70 il réalise de nouveau des adaptations littéraires. De cette époque sont : Siega verde, Nada menos que todo un hombre et La duda. Il fut l’un des réalisateurs les plus importants du cinéma espagnol, avec 69 films.

L’éclectique Fernando Fernán Gómez (Lima, 1921-Madrid, 2007) fut acteur, écrivain et réalisateur de cinéma. Il débute sa carrière d’acteur dans les années 40 dans des films comme : Domingo de Carnaval et Botón de ancla. Au fil des ans, sa carrière devient plus sélective et il collabore avec les réalisateurs les plus reconnus du moment dans des films tels que : L’Esprit de la ruche ; Maman a cent ans ; Le Grand-père ou La Langue des papillons. Il a réalisé près de 30 films, le plus célèbre étant El viaje a ninguna parte et joué dans près de 170 films. Il a reçu plusieurs prix dont plusieurs Goyas, l’Ours de Berlin et le prix Príncipe de Asturias de las Artes. Il est l’unique acteur à être entré à l’Académie royale espagnole (Real Academia Española).

Tony Leblanc, nom artistique d’Ignacio Fernández Sánchez (Madrid, 1922-Villaviciosa de Odón, Madrid, 2012), est un acteur et humoriste. En 1944, il fait ses débuts dans la compagnie de Celia Gámez et un an plus tard au cinéma dans Los últimos de Filipinas. À partir de 1955, il devient célèbre avec des films tels que : El Tigre de Chamberí ; El día de los enamorados ou Las chicas de la Cruz Roja, tournages qu’il concilie avec des apparitions humoristiques à la télé. Après l’arrêt de sa carrière cinématographique en 1975, le réalisateur Santiago Segura le remet au-devant de la scène dans le film Torrente (1998) pour lequel il obtint le prix Goya du meilleur acteur dans un second rôle. À partir de 2001, il participe à la série de TVE Cuéntame cómo pasó, en interprétant l’attendrissant marchand de journaux Cervan.

Compártelo en tus redes